Contemplation,  Sagesse

Sur l’âme, la beauté et la vérité

La Beauté est la Vérité, la Vérité Beauté

John Keats

Poète anglais romantique du XIXe siècle

La beauté éveille l’âme

Dans son livre Ecrire vers la plénitude, l’analyste jungienne Susan Tiberghien invite le lecteur « à prendre le temps d’ écrire une entrée de journal sur une rencontre avec la beauté. Fermez les yeux et souvenez-vous d’une promenade, d’arbres à flanc de colline, d’un coucher de soleil, d’une étoile plus lumineuse que les autres. Décrivez ce que vous avez vu et ce que vous avez ressenti. »

Alors j’ai posé la question:
Mon Âme, que veux-tu que je sache aujourd’hui sur la Beauté et la Vérité ?

L’âme, la beauté et la vérité vont ensemble comme le pain, le beurre et le miel. Ils s’agrémentent et nourrissent celle qui trempe une tartine dans son café du matin. Est-ce là une description trop triviale de notions aussi élevées ? Sans doute, mais l’âme, la beauté et la vérité sont vraiment l’affaire de tous les jours.

Cela me rappelle les habits du dimanche de mon enfance catholique. Pourquoi ma plus jolie robe et mes meilleures chaussures devaient-elles rester dans le placard pendant la semaine uniquement pour être portées à la messe ? Bien sûr, je comprends le besoin de ma mère de limiter les dommages causés à la garde-robe de ses enfants, mais petite, je voulais porter mes vêtements du dimanche tous les jours.

De la même manière, la beauté et la vérité ne peuvent rester dans l’armoire et n’en sortir qu’aux grandes occasions . Je conseille de les porter quand il vous plaît, que cette parure vous aille comme une seconde peau, soyez-y à l’aise. Soyez attentif à la beauté autour de vous et soyez tout oreilles à la vérité. Se relier à l’âme est simple; il suffit d’une pause de quelques respirations, d’un désir de connexion, d’une attention dirigée vers l’intérieur. Et voilà! Bien-sûr il faut se concentrer au début, ainsi une pratique devient naturelle et sans effort. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, n’est-ce-pas?

La vérité se trouve dans la quiétude, dans l’écoute de votre voix intérieure, au calme.

Une vérité universelle existe, que nous y croyions ou non.

Et si les mystiques d’aujourd’hui prient et contemplent encore dans les monastères, beaucoup ont quitté leur ermitage pour se mettre au service de ceux qui en ont besoin. C’est en apportant nos visions et nos idéaux les plus nobles à la vie quotidienne, que nous pratiquons l’évolution consciente appliquée ou la philosophie appliquée. Ainsi, dans la simplicité, en recherchant la beauté et la vérité autour de nous à chaque instant de chaque jour, nous invitons un monde meilleur à apparaître.

Si la beauté éveille l’âme et la vérité se trouve dans la quiétude, où posez-vous votre regard? Quel style de contemplation correspond le mieux à votre temperament?

Merci de laisser un commentaire.

Photo credit to 7days-of-rest.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.